25 août 2007

DIMANCHE 13/05

Première nuit. D'une traite pour moi, fractionnée pour Daniel. Il y a une boite en bas, on peut voir les gaines de ventilations depuis notre fenêtre, et les basses Boum Boum se sont arrêtées à 4 h du mat', m'a dit Daniel. Réveillés, nous sommes prêt à aller voir cette ville de plus près.
1.    douche
2.    breakfast in America

DSCN2870breakfast_in_america_J

Bon, le p'tit déj' ici, c'est carrément une carte ! au choix, Bagels, Muffins, et puis les oeufs, omelette, avec jambon, lard grillé, salades, et tous les trucs qu'on ne connaît pas, qu'on comprend à peine... va falloir débroussailler tout ça avant de commander. Il n'y a qu'un truc qu'on comprend sans problème, c'est coffee, qu'ils nous resservent à volonté dans des mugs ou des tasses. C'est vrai qu'ils peuvent nous en resservir parce qu'il est pas violent le café.
En sirotant notre tasse, parmi les miettes, on dresse le plan d 'attaque de la journée avec les guides et les plans.
Aujourd'hui, Empire State Building pour commencer, c'est pas très loin, et puis errer vers le nord de la ville, pour se faire une idée des distances, « sentir» la ville,  se laisser dériver où nos pas nous mènent.

DSCN2874

DSCN2875

Nous sommes partis...dans la mauvaise direction ! plein Sud. Recalage des boussoles, des repères visuels, et du plan pour arriver à l'Empire State Building à 9h30 avant l'arrivée du rush touristique et profiter de la lumière matinale sur Manhattan.

DSCN2898

Les ricains, ça ne rigole pas avec le business. Dès le billet vendu faut dégager le passage et au suivant. Même le tourniquet grésille de sa voix synthétique «next», les choses sont claires. Sympa comme accueil non ?

DSCN2896

Mais ça vaut le coup, c'est la claque. d'un point de vue architecture, c'est grand, c'est haut, avec ou sans ornementation, ça a de la gueule, y a pas à dire. J'ai l'impression que je vais croiser Clark Kent au détour d'un couloir en train de se changer pour aller sauver le monde.


De la terrasse, la vue est imprenable.

DSCN2880pano_Empire_State_Building_sud

Nous nous situons, repérons les différents monuments que nous connaissons en parcourant ce magnifique panorama.

pano_Empire_State_Building_nord

Quelques photos plus tard nous redescendons avant afflux de touristes, direction Grand central terminal, grande gare ferroviaire dans laquelle ont été tournées des scènes de La mort aux trousses (merci le guides gallimard).

guide_2

La voûte est décorée par un ciel étoilé, avec les différentes constellations ( inversées par erreur ) constitués d'ampoules électriques. Peut être que le soir c'est plus visible que de jour, parce qu'à cette heure là, si je ne l'avais pas su...je ne l'aurais pas vu.  Encore une architecture monumentale comme nous en verrons tout le long de notre séjour.

DSCN2919grand_central_terminal

DSCN2918

Attenant à la gare, il y a un marché couvert ( style halle ), joliment présenté, cher, sûrement assez chic de faire ses courses ici ; on a même trouvé un pouligny à 10 $ pièce ( pasteurisé ou pas pasteurisé ? ).
L'immeuble Chrysler n'est pas loin. on se promène le nez en l'air, aspiré par la hauteur des buildings se défiant les uns les autres dans leur délires de grandeurs et d'exhibitionnisme.

DSCN2934

Heureusement, il semble qu'il y ait assez peu de chiens à New-York, ce qui nous a sûrement évité quelques désagréments. Passage par les Nations-Unies parce que l'on s'est un peu égaré, le bâtiment n'en vaut pas le détour en comparaison des autres.
Les taxis jaunes se suivent, omniprésent dans la ville, en essaim ou en solo.

DSCN2924sous_le_pont_ferroviaire

Nos pas nous mènent vers central park,en passant par quelques magasins à la taille du reste, gigantesques. Je me suis trouvé un pantalon de Base-ball, typique, locale, pas cher, et Daniel une paire de lunette de piscine pour aller nager quand on se trouvera une swimming-pool.

ticket_lunette_de_piscine

En arrivant à Central park, il commence à faire un peu faim. Ca, c'est pas un problème, de la bouffe, il y en a partout, à toute heure. D'ailleurs, ça sent la bouffe tout le temps et partout, entre les vendeurs de rues qui font des hot-dog et les boutiques en self-service, il y en a partout. Nous voilà partis avec nos tacos, gâteaux et nos couverts en plastiques vers central park pour
« déguster » la cuisine locale dans un coin de verdure.


DSCN2891

Aujourd'hui, c'est dimanche, et beaucoup de monde vient se mettre au vert en famille, avec des copains sans oublier la glacière, le picnic, la bière, et le coca. Et de quoi s'occuper, batte de base-ball, ballon de football ( américain of course ), roller, vélo, avec quelques musicos qui jouent des standards de jazz en fond sonore.
14 h. On est pas très loin du musée Guggenheim. C'est parti pour la culture.
Super. Belle architecture une fois de plus, l'hélice que j'avais vu maintes fois dans des films, des pubs, elle est là. Super.

DSCN2952

La collection permanente regroupe surtout des impressionnistes. Une visite sympa et intéressante avant de passer par la boutique. Souvenirs et commerce obligent.

l_helice_du_Guggenheim

En redescendant, nous tombons sur l'Apple store, plein à craquer, un dimanche, comme un jour en semaine ! Nous parvenons à envoyer un mail avec quelques difficultés, mais confiant pour envoyer, plus tard, les images de l'appareil photo et vider la carte mémoire. D'autant plus que nous n'avons pas vu de cybercafé en nous baladant aujourd'hui.
Il y a tellement de monde et de machines à essayer ( sur lesquelles je m'évertue à tenter d'envoyer un mail sans succès ) que j'en oublie mes achats !!! Ce qui nous vaut un demi tour, parce que je ne m'en suis pas aperçu immédiatement bien sur, petite rallonge à pied d'une ½ h, que Daniel accepte avec le sourire (les oublis, il connaît ça ).


Heureusement, les vendeurs ont repéré le sac isolé, l'ont mis de coté, sans faire sauter ce colis suspect.
Bon, on a arpenté les trottoirs toutes la journée, et là, une petite bière, ce serait pas mal !!!

DSCN2957

2 bières plus tard, le retour par Broadway nous éblouit de tous ces feux, néons, panneaux publicitaires, illuminations...la foire du trône à coté, ça fait boum de collégiens.

DSCN2961


DSCN2962BROADWAY

Plein les bottes, besoin de manger un truc avant de rentrer à l'hôtel. Là, c'est ce qu'on a fait de pire. Un burger juif avec kipa et anglaises de chaque coté des oreilles. On commande un peu au hasard et vite..parce que faut savoir ce que tu veux, si c'est pour manger, c'est tout de suite. C'est comme ça qu'on se retrouve avec un bout de viande, kascher assurément, dans un pain brioché avec de la salade fanée, des tomates sans goût, et des « french fries » (autrement dit, vous l'aurez tous compris, des frites françaises ) dans notre plateau. J'oubliais le coca pour faire passer tout ça, et le programme TV qui déverse le match de base-ball.
On bouffe et on se casse.
Nous ne sommes pas très loin de l'hôtel et c'est tant mieux parce qu'on est ruiné. On a du faire entre 20 et 30km, plutôt 30, décalage horaire, et tout ce qu'on a pris dans les mirettes, c'est bon, on jette l'éponge et le reste sur nos pieux.
Pipi et au lit, zzzzz.

DSCN3107reveil_ch_811

Posté par dany wild à 22:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur DIMANCHE 13/05

    droits d'auteur

    ouah !! ça fonctionne..! j'espère que vous ne me ferez pas payer de droits d'auteur, jules vous pirate déjà les photos panoramiques pour les mettre dans ses blogs !! voilà c'est le risque des talentueux..merci à vous pour la demi-heure d'évasion et de rêve..

    Posté par sylvie, 10 septembre 2007 à 20:27 | | Répondre
Nouveau commentaire