22 août 2007

MERCREDI 16

Aujourd'hui, la météo annonce un risque de pluie à 60%, alors musée. MoMa, plus précisément. Il faut remonter à pied, ce n'est pas très loin, et on peut en profiter pour faire un peu de shopping.

DSCN3070

Les shoes, c'est pas très cher, et puis on cherche des bottes, alors les magasins de chaussures on jette toujours un oeil. Là, on tombe sur un magasin où les employés sont francophones, MALI, TOGO, SENEGAL, MAROC...marrant. Et on repart avec des chaussures, mais pas de bottes.

SHOE_MANIA

Un passage à l'Apple Store pour essayer d'envoyer les photos et vider la carte mémoire de l'appareil photo, mais ça marche pas, les machines sont bridées, et difficile de passer outre. Bref, le contact internet est un peu compliqué, je n'ai pas vu de cybercafé depuis que nous sommes arrivés. Daniel parvient tout de même à envoyer des mails par des chemins détournés, mais c'est pas facile. Heureusement que j'avais acheté une grosse carte mémoire pour partir. Petit crochet par la poste pour timbrer les postcards et nous voilà repartis pour le MoMa.



MOMA_BIS

Entré à 12 h, sorti à 17 h. On aurait du manger avant, parce qu'à la cafét'.... on s'est contenté d'un café au vu des tarifs.

cafet_du_moma

A défaut de l'estomac, on s'est rempli les yeux, Impressionnistes, Matisse, Bonnard, Vuillard, Van gogh, Douanier Rousseau,J.Johns, Klein, picasso, Warhol, Malevitch, Duchamp..

DSCN3101
..que du beau monde, impressionnant la quantité de pièces.

Le département photo est intéressant, mais c'est trop, rassasiés, proche de l'overdose. Nous sortons un peu abruti, un peu faim aussi. Passage par la boutique du MoMa, Tee-shirts, souvenirs, mais pas de sac pour Daniel, ou plutôt pour Pascale. Plus tard, ailleurs, pour le sac vinyl, sympa, et typique de NY...

Bon, il pleut, nous avons les crocs, c'est le bon moments pour se faire péter un Burger, un vrai. Beef pour daniel, buffalo pour moi. Bonne taille, dans les 20 cm, même que pour se finir on s'est commandé des gaufres fraises-chantilly-sirop d'érable. C'est péché mon frère!
Vu les conditions météo, le cinoche semble être une bonne idée?  Passage par l'hôtel pour déposer nos achats de la journée, et direction le drugstore du coin de la rue qui a des connexions internet  d'après ce que nous ont dit les gros blacks de la réception.

DSCN3106

En effet, il y a des connexions, mais c'est tout, pas moyen de brancher quoi que ce soit pour envoyer les photos. Plus qu'une solution, une clé USB pour stocker et libérer de la place sur la carte mémoire.
SPIDERMAN III, ça se passe à New-York, et ça ne devrait pas poser trop de problème pour suivre le fil de l'histoire, même en VO, sans sous-titrage, pour notre niveau respectif en anglais.

cinema

Tranquille, entre 10 et 20 personnes dans la salle, devant nous, un type entre avec un plateau plein de bouffe et un coca pour faire passer tout ça. Faut dire, à l'entrée, avant de donner son ticket, on passe devant un snack où le pop-corn est concurrencé par toute sortes de trucs à grignoter, avec ou sans sauce, sans parler des sodas.
S'il y a un truc de remarquable à NY, c'est l'omniprésence de la bouffe. La ville sent plus la bouffe que les odeurs d'échappements, pourtant, Dieu sait  qu'ils ne sont pas prêt pour la couche d'ozone.
En sortant, il ne pleut plus. Un p'tit whisky dans un bar irlandais avec un comptoir long comme un terrain d'boules. Ils jouent aux boules les irlandais ?
Retour à l'hôtel, plein les pattes encore, 2 pages de bouquins, ou plutôt 1 page de bouquin et rideau.

Posté par dany wild à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur MERCREDI 16

Nouveau commentaire